• Colloques,

Colloque : Edgar Quinet, une conscience européenne

Publié le 18 mars 2017 Mis à jour le 28 mars 2017

"Et il rappelle, du fond de son exil, ce qui fait un peuple libre : « conscience du droit, fierté, dignité, caractère »."

Date(s)

du 28 mars 2017 au 29 mars 2017

Quinet et les "nations romantiques".

Extrait de l'avant-propos :


Edgar Quinet (17 février 1803-27 mars 1875), penseur précurseur du théologico-politique, historiographe majeur de la Révolution française, a apporté une contribution intellectuelle essentielle, mais encore sous-estimée (en dépit des travaux de François Furet, Claude Lefort, et de quelques autres), à la compréhension des mécanismes de formation des institutions et des régimes politiques, des liens entre le substrat religieux des sociétés et les pratiques de gouvernement. Penseur « européen » tant par ses expériences personnelles que ses attaches familiales, il a élaboré une approche profondément originale des « variantes nationales » de formation des Etats-nations et d’acculturation à la démocratie politique. Ses analyses de l’engrenage de la Terreur, arrimé à la sacralisation de la souveraineté absolue de l’Etat, fournissent un outil de compréhension fécond non seulement pour le « siècle des Révolutions » qu’il a traversé, mais aussi pour les crises et tragédies qui ont accompagné l’apprentissage de la démocratie dans l’Europe du XXe siècle.

Plus d'informations, programme et inscription

Mis à jour le 28 mars 2017